blog du syndicat alliance

04 septembre 2007

droit de reponse CONTRE REP7RE M2DICAL

Chers confrères et consoeurs,

La représentativité médicale et de santé libérale accuse des coups de trahisons de grande envergure, ainsi l’argent des laboratoire s’y mèle aussi pour récupérer des patrons syndicaux :

= Afin que le TPA s’épanouisse.

= Afin que la recherche scientifique devienne resource de vache a lait des laboratoires.

= Afin que la complémentarité public privé ne soit que démagogique.

Les professeurs ayant choisits «  la bourse, le salaire, les études payés avant le doctorat, la ma    itrise et l »’assistanat, la retraite, l’assurance maladie, le congé et déplacements aux congrès.

Tout cela est un choix : pourquoi veulent _ ils d’avantage et sur le dos du jeune médecin endété jusqu’aux dents .

Messieurs du repère médical : répondez nous .

                                                         CASABLANCA LE : 01/09/2007.

Lettre ouverte à Monsieur le Professeur FARID HAKKOU,

Directeur de rédaction et de publication du « Repère médical»

  Objet : Droit de réponse.               

        Monsieur et cher confrère,

         Le mensuel « le repère médical », n°12, Juillet-Août 2007, a publié un article sous la rubrique NEWS DE L’AMO, page 42 et 43, ayant pour titre « Le Syndicat national des médecins du secteur libéral ».

         Le mensuel, étant un organe de presse médical national, s’adresse à tous les médecins marocains et non aux adhérents d’un syndicat ou un groupement quelconque.

         Et c’est sous cette dernière condition que ce journal serait financé par des laboratoires pour informer tous les médecins, sans appartenance syndicale ou autre.

         L’article paru dans les pages 42 et 43, dont nous ne discutons nullement la publication, ne peut répondre à une quelconque qualification rédactionnelle comme il n’est nullement clarifié une quelconque forme de publication (Lettre, Communiqué, Pétition ou Programme électorale....).

         Cet article prendrait plutôt un aspect de règlements de comptes et incite à la formulation de plusieurs interrogations dont nous nous permettons de vous adresser les  suivantes :

         L’article est annoncé dans le sommaire sous un titre d’actualité, captivant, traitant d’un sujet à caractère national, intéressant tous les médecins, voire tous les marocains, sous un titre captivant « NEWS de l’AMO », situé à la page 41.

         Les lecteurs se portant à la page de ce titre captivant trouveraient trois articles traitant effectivement de l’AMO, se partageant une page répartie en un quart pour « l’inégalités d’accès au traitement des hépatites virales », un quart de page pour « l’ordre des médecins associé à l’élaboration des référentiels » et la moitié de la page pour une « mise au point de la direction de l’ANAM ».

         En tournant la page 41, les lecteurs se trouvent devant deux spacieuses pages, les pages 42 et 43, sur lesquelles le président du SNMSL (Syndicat National des Médecins du Secteur Libéral), s’ingénie dans le dénigrement, la désinformation et la duperie de personnes. Ce syndicat qui s’est désengagé de tout un cahier revendicatif et de propositions pour devenir l’instrument de l’administration et porte parole des organismes gestionnaires du code de couverture médicale généralisée ou loi 65/00.

         

         C’est dans ce sens que nous vous déclarons que la page 41 n’a servi que pour attirer l’attention des lecteurs sur l’article des pages suivantes.

         L’écrit porté par les pages 42 et 43 un document sans aucun rapport avec les NEWS DE L’AMO mais qui véhicule des attaques diffamatoires et non fondées envers d’autres associations et syndicats et des critiques vis-à-vis de médecins ayant des prises de positions différentes de celles du ZAIM du SNMSL.

         D’autre part, le fait que votre mensuel n’a pas contacté les associations, syndicats et médecins indexés dans le document pour publier leurs avis et points de vue laisse planer le doute quand au degré d’indépendance de la ligne éditoriale du repère médical.

         Nous constatons avec regret que le repère médical a, par ce fait, favorisé une catégorie de médecins, sans fondement, et a participé à la désinformation des 16.500 médecins du MAROC.

         Il est légitime de se poser la question si le mensuel n’est pas devenu le porte parole syndical et s’il n’a pas viré de sa mission noble d’information scientifique médicale.

         Si c’est le cas, il faut le déclarer ouvertement et annoncer que ce journal prend position contre la lutte légitime des médecins libéraux à se réorganiser syndicalement comme ils le désirent.

         Si c’est le cas, il faut le déclarer ouvertement et annoncer que ce journal porte atteinte aux droits de l’homme, à l’expression et la déclaration de l’avis contraire.

         Si c’est le cas, il faut le déclarer ouvertement et annoncer que ce journal vise l’atteinte des libertés des collectivités à s’organiser selon le dahir de 1957 en syndicats.

         Si c’est le cas, il faut le déclarer ouvertement et annoncer que ce journal vise l’atteinte du Syndicat National des Médecins de l’Alliance Libérale, syndicat créé en 2001 conformément au dahir de 1957.

         Si c’est le cas, il faut le déclarer ouvertement et l’annoncer à presque la totalité des médecins libéraux qui se sont désengagé des décisions émanent d’un syndicat qui se base sur le culte de la personnalité et non sur des réflexions mures issues d’une compétence médicale réunie en instances démocratiques.

         Si c’est le cas, il faut le déclarer ouvertement et l’annoncer aux autres syndicats invités par l’ANAM à la réunion du le 19 juillet 2007 et contre lesquels s’est levé le SNMSL.

         En effet, l’article sur l’AMO n’aurait pour objectif que d’attirer l’attention des lecteurs sur celui des pages suivante qui contient une série d’accusations non fondées, lancées dans un système de désinformation.

         A ce propos, le repère médical a-t-il un document ou une correspondance de l’alliance justifiant sa volonté de vouloir casser les grèves du secteur public ? Ne serait-il pas plus logique d’enquêter pour affirmer, ou infirmer, cette aberration du 3ème millénaire avant de la publier ?

         Le repère médical a-t-il un document ou une correspondance de l’alliance expliquant son avis sur la prise en charge des citoyens Marocains démunis du RAMED ? A titre d’information, les dirigeants de l’Alliance ne fait ne qu’exécuter les recommandations de ses adhérents, sans engagement pour les autres médecins.

         Le repère médical a-t-il enquêté sur les signatures des conventions et des mesures d’accompagnement ? S’est-il posé la question sur le type de mesures acquises pour les médecins libéraux victimes de malversations dans le secteur privé (TPA, double fonction public et privé et exercice illégal de la médecine), sur l’opportunité de discuter de mesures d’accompagnement intéressant l’IGR, l’IS, la patente, la TVA sur matériel et consommable médical, les crédits d’investissements à taux vertigineux, et sur la situation du médecin patron malgré lui etc… A se demander de quelles mesures d’accompagnement parlerait la présidence d’un certain syndicat ?

         Le repère médical a-t-il enquêté sur l’existence ou l’inexistence de sanctions pénales énoncées dans les articles 128 à 143 ?

         A titre d’information, tous ces articles énoncent des peines pénales, des amandes, et renvoient au Code Pénal, au dahir n° 1-59-413 du 28 Joumada II 1382 (26 novembre 1962) portant approbation du texte du Code pénal,  Bulletin Officiel n° 2640 bis du 5 juin 1963, page 843.

         Voyez vous-même les textes du dahir n° 1-02-296 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002) portant promulgation de la loi n° 65-00 portant code de la couverture médicale de base, dans le Bulletin Officiel n° 5058 -16 Ramadan 1423 (21-11-2002). Mettez vous à la place d’un confrère, prestataires de soins ou directeur de clinique, et relisez les renvois de la loi n° 65-00 aux articles du Code Pénal en cherchant dans l’escroquerie, le faux et usage de faux, le vol ou tentative de vol etc.

         Comment serait interprétée toute demande de remboursement remplie par un médecin sans se référer à la tarification de référence ? Expliquez nous comment peut remplir un médecin non conventionné une feuille de demande de remboursement : sur la valeur décrétée par l’AMO ou sur celle se référant à la nomenclature ? Dans les deux cas de figure, ce serait une fausse déclaration ou une tentative d’escroquerie ou de vol ou de…

         Serait-ce que voudrait cacher le président d’un syndicat à des confrères médecins ?

         Ou serait-ce un syndicat qui pénalise l’avis contraire des médecins en se basant sur un type bien particulier de démocratie.

         Vous pouvez vous-même relever dans ce document la nature de cette démocratie.

         N’est-il pas écrit noir sur blanc que « c’est ce même Conseil National qui a pris la décision de signer le 28 juillet 2006, la convention nationale dans le cadre de l’AMO, et… que ce vote a été confirmé par le conseil national réuni le 17/09/2006 ».

         La démocratie imposerait elle une confirmation de vote et de signature 7 semaines après le fait accompli ?

         Bel exemple de démocratie syndicale gérant tous les médecins libéraux du Maroc…

         

         Souhaitant nous tremper sur les raisons de la publication de cet article par le repère médical, moyen de communication avec tous les médecins du Maroc et non partisan d’un groupe de praticiens, nous espérons que ses responsables, dans le souci des règles journalistiques professionnelles, des règles des conflits d’opinion et de la liberté d’opinions, dans le souci de rétablir l’indépendance du mensuel vis avis des conflits d’opinions, accorderont à cette lettre ouverte les même avantages de publication que  ceux accordés à l’article initiateur.

          Avec nos remerciements confraternels les meilleurs

Posté par santealliance à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 juin 2007

Assemblée générale le 26 pour le 28 à RABAT.

Ci joint les naouveautés concernant la convention nationale signée par nos soit disant représentant. cri d'alarme.

                                                                          CASABLANCA Le :  21/06/2007.

                       Chers confrères et consoeurs ,

= Nous vous annonçons la réponse de centaines de médecins libéraux à l’appel de la non adhésion à la convention signée le 28 juillet 2006 par des soit disant représentants des médecins libéraux. Appel du syndicat national des médecins du secteur libéral(région RABAT ZEMMOUR ZAIR) et des dizaines de médecins du même syndicat ayant eu les informations au site : www.santealliance.canalblog.com  ainsi que du syndicat national des médecins de l’alliance libérale.

= D’autres se posent des questions nécessitant informations supplémentaires : ces réponses seront donner pour les médecins de la ville de CASABLANCA le mardi 26 juin 2007 à 19h30 précise au complexe culturel de la commune de SIDIBELYOUT à CASABLANCA : en face du PARKING de la CTM . Repère hôtel FAREH et Bd MOHAMMED V CASABLANCA.

Et lors de l’assemblée générale organisé par les deux syndicats le jeudi 28 juin 2007 à 19h15 au nouveau siège de l’ordre national des médecins à RABAT = repères= Urgences hôpital et CHU IBNOU=SINA RABAT et champs de course IBNOUSINA SOUISSI. 

= Nous vous informons que la majorité des signataires à ce jours sont un maximum de médecins généralistes et spécialistes médicaux.   

= Les autres se demandent et se posent en gros les questions suivantes :

*A ce jour, j’ai rempli les formulaires CNOPS et CNSS «  formulaires d’assurance maladie obligatoire » 1) j’ai enregistré 200 ou 250 dhs la consultation , sans être dérangé pourquoi je vais me déconventionner ?

*D’autres, surtout les chirurgiens : si je déclare mon non adhésion je serais privé de la prise en charge , alors autant ou moins que je travaille au lieu de me tourner le pouce ?

* Autre attitude :moi je m’en fou , je négocie  avec le patient et je reste dans les normes de la tarification ni vu ni connu ?          

* D’autres situations vont apparaître.

Ainsi afin  de tirer au clair toutes ses cas de figures nous vous invitons à assister aux A.G prévues ci-dessus à CASABLANCA : A.G mobilisatrice pour réussir la nationale prévue à RABAT .

La non adhésion à la convention est une démarche sage, évitant à ce que chacun d’entre nous ne soit le bouc émissaire de l’exemple que L’ANAM voudrait donner par la mise en œuvre de son service contentieux «  il n’a pas déclaré sa non adhésion à la convention donc il fraude »  chose hautement probable après la mise en sac de l’ordre, du soit disant syndicat représentatif et le représentation des cliniques . Tous partenaires contre les médecins . Donc notre seule alternative est de dépasser la politique de l’autruche , démontrer que nous sommes solidaires et arrivé à 4000 imprimés de non adhésion à la convention et demande de nouveau round de négociation . «  C’est l’urgence et ouvrant le débat sur «  www.santealliance.canalblog.com » Premières réponses et chiffres le MERCREDI 27 juin 2007 à 19h . Nous poursuivrons le rythme des questions réponses à partir de ce jour deux fois par semaine et plus au besoins.

La non réponse à L’ANAM veut dire que vous acceptez les tarifications de référence et donc toute autre tarification inscrite sur les documents CNOPS ou CNSS sera considéré fraude et donc passible d’amende pouvant aller à 50.000 Dhs outre d’éventuelles sanctions ordinales.

Ne pas répondre veut dire accepter que les mêmes prennent des décisions concernant le devenir de votre profession, sans vous consulter, ils se positionnent à votre place pour cautionner vos engagements personnels :familiaux  économiques,financiers, fiscaux , éthiques, déontologiques et autres:

Ne pas répondre veut aussi dire : renoncer à toutes nos revendications : statut du médecin libéral,fiscalité à la source abolissant toutes les autres et redonnant au cabinet médical son aspect social et non commerciale : exemple sur 100 dhs, timbre fiscal de 10 et adieux toutes les comptabilités : impôt sur la société(IS),impôt général su le revenu (IGR),patente, TVA sur tout le matériel médical et consommable handicapant le médecin et surtout le patient , Crédit jeune promoteurs  «  l’état pousse au crédit, n’embauche pas et n’offre pas des conditions de réussite aux jeunes médecins généralistes ou spécialistes,diminution des charges fixes , une couverture médicale du médecin et de sa familles «  nous sommes des GAZARA MAACHINNE BI ALLAFT) , nous n’avons pas le droit de tomber malade, invalide ni même mourir en paix sans parler de la retraite, des vacances etc..

La non adhésion massive nous permettraient de revoir notre représentativité, moderniser les relations inter=médecins

Autre adresse mail cette fois ci : anmslanmsl@hotmail.com . Adresse d’après A.G du 28/06/2007 , A.G après laquelle nous espérons le médecin trouvera sa dignité et sa liberté.

MEDECINS DE TOUS LES PAYS UNISSEZ VOUS . PARDON : médecins vdu MAROC unissez vous.

Une fois les imprimés remplis : ils seront PHOTOCOPIE en 6 exemplaires, certifiés conformes, déposés auprès de : L’ordre national des médecins,L’ANAM,La CNOPS,LA CNSS une restera à l’administration du mouvement pour renégociation de la convention , de L’AMo et code généralisée 65/00. Contre ce dépôt, nous prendrons les accusés de reception et nous vous les feront parvenir par courrier.

Soutenir action du mouvement pour renégociation convention par amortissement frais dépos et renvoie accusés de réception= 50 DHS le MARDI 26 à CASABLANCA et le Jeudi 28 à RABAT.

Ci joint un rappel pour les nouveaux visiteurs du blog avec actualisation.

= Communiqué invitation A.G médecins secteur libéral=

« Le jeudi 28 juin 2007 à 19h 15 salle de conférence nouveau siège de l’ordre national des médecins à RABAT. repères: champ de course SOUISSI et urgence hôpital CHU IBNOU SINA¨=RABAT »

« appel d’alarme du syndicat national des médecins de l’alliance libérale,villes de CASA,RABAT,MEKNES,FES,MARRAKECH,AGADIR,et autres et du syndicat national des médecins  du secteur libéral région RABAT SALE ZEMMOUR ZAIR . »

Chers confrères, chères consoeurs,

= Vous avez sans doute reçu la circulaire de L’agence nationale d’assurance maladie , n°01 du 4 avril 2007  intitulée « Adhésion à la convention nationale selon l’article 23 » .

= La convention nationale signée le 28 juillet 2007  entre des personnes se disant nous représenter et L’ANAM plus organismes gestionnaires de L’AMO . Signature sans notre consultation ni respect de nos doléances, ni propositions de réformes du secteur médical et de la santé, ni respect de la dignité du médecin et du citoyen .

= Pire encore elle se termine par un paragraphe frisant la diffamation  «  les demandes de prise en charge présentées par les établissements de soins qui se sont déclarés non conventionnés, ne seront   pas accordées par les organismes gestionnaires ». Quelle duperie dans un état qui se veut de loi et de droit , tout cela pour forcer la main des médecins.

= Paragraphe en parfaite contradiction avec l’article 25 de la même loi , assurant la liberté du médecin à choisir  et rétablir sa dignité et celle du citoyen en sollicitant de meilleurs moyens pouvant assurer un système de soins effectivement équitable, solidaire et performant.

= Paragraphe visant à terroriser les médecins praticiens du secteur libéral or l’article 25 non cité par les signataires (dont le président du bureau national du syndicat des médecins du secteur libéral) il stipule ce qui suit :

« le remboursement ou la prise en charge des frais des prestations de soins garanties par la présente loi s’effectue, quel que soit le prestataire de soins, CONVENTIONNE OU NON, sur la base du tarif national de référence défini dans la convention, conformément aux dispositions des articles II et 12 de la présente loi .

Chers confrères et consoeurs,

Vu la multitude d’infractions par des personnes se disant nous représenter, infractions dont : dépendance des pouvoirs publics et d’idéologies politiques et électoralistes. Sans respect de la démocratie ni de l’avis de la majorité  ou des instances législatives. Ces dérapages nous imposent :

= Une réforme globale de notre représentativité afin de replacer nos propositions et revendications au centre des débats sur le système médicale  et donc de santé. Avec essentiellement la revalorisation de la médecine générale parent pauvre du système médical national et grande absente de la couverture médicale généralisée et L’AMO.

= Nous sommes prêt à tous les sacrifices dès que le gouvernement nous considère comme médecins et donc à profession sociale et non commerciale : impôt sur les sociétés (I.S), IGR, patente même sans registre de commerce ni possibilité de redressement ou liquidation judiciaire. Impossibilité d’être législateur au parlement comme nos confrères du public, charges de tous genres dont CJP et autres, TVA sur le matériel et consommable médical, exercice illégal de la médecine avec poursuite du TPA et cumul fonctions publique et privée….

Tout ce cahier revendicatif et autres propositions, oublié sous les feu des projecteurs TV et radio , par nos soit disant représentants, sans doute à l’abri de toutes ces contraintes.

RDV munis de vos cachets professionnels le jeudi 28 juin 2007 à 19h15 au nouveau siège de l’ordre national des médecins à RABAT «  repère champs de course SOUISSI ou urgences CHU hôpital IBNOUSINA de RABAT à 19h15 précise pour discuter  de deux points primordiaux :

= Conduite à tenir convention nationale de référence avec appel à non adhésion pour défendre notre dignité et celle des citoyens et

« non à la transformation du médecin en épicier avec nos respects pour ce brave métier ».Moyens administratifs et financiers.

=Réflexion sur la nécessité d’une réforme profonde de la représentativité médicale libérale : comité national de pilotage de coalition.

N.B/ Possibilité de dépôt d’imprimés de non adhésion à l’adresse ci-dessous jusqu’au 20 juillet 2007.La liste de 4000 non adhérent à la convention (obligatoire avant dépôt officiel) sera  élaborée et vous sera transmise sur : WEB=www.santealliance.canalblog.com

( vous pouvez suivre  son évolution chaque jour sur le site web pré cité).Une A.G avant dépôt sera programmée pour tous les signataires.      

Dr ESSADI .M: président SNMSL                      Dr CHAB ABDERRAHIM                        Dr SAAD BENMANSOUR

    Région RABAT SALE                                      Président SNMAL : RABAT                      Président syndicat national

     ZEMMOUR ZAIR .                                         SALE ZEMMOUR ZAIR.                       Médecins de l’alliance libérale.

Adresse= Cabinet médical : 110 Bd de bourgogne CASABLANCA = ANFA.

Phone= 022487614 , FAX= 022471188, GSM= 061213910 mail=anmslanmsl@hotmail.com

Site WEB = www.santealliance.canalblog.com.

             

                        


                      

                                                

Posté par santealliance à 19:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juin 2007

Comment nous défendre contre les pseudodémocrates

= Communiqué invitation A.G médecins secteur libéral=

« Le jeudi 28 juin 2007 à 19h 15 salle de conférence nouveau siège de l’ordre national des médecins à RABAT. repères: champ de course SOUISSI et urgence hôpital CHU IBNOU SINA¨=RABAT »

                             Chers confrères, chères consoeurs,

= Vous avez sans doute reçu la circulaire de L’agence nationale d’assurance maladie , n°01 du 4 avril 2007  intitulée « Adhésion à la convention nationale selon l’article 23 » .

= La convention nationale signée le 28 juillet 2007  entre des personnes se disant nous représenter et L’ANAM plus organismes gestionnaires de L’AMO . Signature sans notre consultation ni respect de nos doléances, ni propositions de réformes du secteur médical et de la santé, ni respect de la dignité du médecin et du citoyen .

= Pire encore elle se termine par un paragraphe frisant la diffamation  «  les demandes de prise en charge présentées par les établissements de soins qui se sont déclarés non conventionnés, ne seront   pas accordées par les organismes gestionnaires ». Quelle duperie dans un état qui se veut de loi et de droit , tout cela pour forcer la main des médecins.

= Paragraphe en parfaite contradiction avec l’article 25 de la même loi , assurant la liberté du médecin à choisir  et rétablir sa dignité et celle du citoyen en sollicitant de meilleurs moyens pouvant assurer un système de soins effectivement équitable, solidaire et performant.

= Paragraphe visant à terroriser les médecins praticiens du secteur libéral or l’article 25 non cité par les signataires (dont le président du bureau national du syndicat des médecins du secteur libéral) il stipule ce qui suit :

« le remboursement ou la prise en charge des frais des prestations de soins garanties par la présente loi s’effectue, quel que soit le prestataire de soins, CONVENTIONNE OU NON, sur la base du tarif national de référence défini dans la convention, conformément aux dispositions des articles II et 12 de la présente loi .

Chers confrères et consoeurs,

Vu la multitude d’infractions par des personnes se disant nous représenter, infractions dont : dépendance des pouvoirs publics et d’idéologies politiques et électoralistes. Sans respect de la démocratie ni de l’avis de la majorité  ou des instances législatives. Ces dérapages nous imposent :

= Une réforme globale de notre représentativité afin de replacer nos propositions et revendications au centre des débats sur le système médicale  et donc de santé. Avec essentiellement la revalorisation de la médecine générale parent pauvre du système médical national et grande absente de la couverture médicale généralisée et L’AMO.

= Nous sommes prêt à tous les sacrifices dès que le gouvernement nous considère comme médecins et donc à profession sociale et non commerciale : impôt sur les sociétés (I.S), IGR, patente même sans registre de commerce ni possibilité de redressement ou liquidation judiciaire. Impossibilité d’être législateur au parlement comme nos confrères du public, charges de tous genres dont CJP et autres, TVA sur le matériel et consommable médical, exercice illégal de la médecine avec poursuite du TPA et cumul fonctions publique et privée….

Tout ce cahier revendicatif et autres propositions, oublié sous les feu des projecteurs TV et radio , par nos soit disant représentants, sans doute à l’abri de toutes ces contraintes.

RDV munis de vos cachets professionnels le jeudi 28 juin 2007 à 19h15 au nouveau siège de l’ordre national des médecins à RABAT «  repère champs de course SOUISSI ou urgences CHU hôpital IBNOUSINA de RABAT à 19h15 précise pour discuter  de deux points primordiaux :

= Réforme profonde de la représentativité médicale libérale.

= Conduite à tenir convention nationale de référence avec appel à non adhésion pour défendre notre dignité et celle des citoyens et « non à la transformation du médecin en épicier avec nos respects pour ce brave métier »

Dr ESSADI .M: président SNMSL                      Dr CHAB ABDERRAHIM                        Dr SAAD BENMANSOUR

    Région RABAT SALE                                     Président SNMAL : RABAT                      Président syndicat national

     ZEMMOUR ZAIR .                                         SALE ZEMMOUR ZAIR.                       Médecins de l’alliance libérale.

Adresse= Cabinet médical : 110 Bd de bourgogne CASABLANCA = ANFA.

Phone= 022487614 , FAX= 022471188, GSM= 061213910 mail=anmslanmsl@hotmail.com

Site WEB = www.santealliance.canalblog.com.

             

                        


                      

                                                

                                                                                                      CASABLANCA Le : 12/05/2007.

= Communiqué Appel à restauration d’équité,d’égalité et de solidarité :pour prise en charge médicale des citoyens Marocains fonction de leur pouvoir d’achat=

Chers confrères et consoeurs, chers amis(es), professionnels médicaux et de santé libérale

Le 28 juillet 2006 : L’ANAM ,

la CNSS

,

La CNOPS

, l’ordre des médecins et certains médecins se disant nous représenter ont signé une convention nationale de référence . Cette convention est rentrée  en vigueur un mois après sa signature et la loi prévoit des amendes pouvant atteindre 50.000 DHS en cas de non application des termes de la dite convention , voir des sanctions disciplinaires ordinales et pénales.

Le cabinet médical libéral est considéré par le gouvernement comme instance commerciale et non sociale, le médecin libéral est  pour l’état un commerçant : TVA sur matériel médical, Patente,IGR,IS, crédits d’investissements, charges fixes «  loyer, électricité, eau, téléphone etc », salaires dont charges patronales CNSS,AMO …  Sans prévoir de salaire au médecin , ni ses charges familiales et de sa propre couverture médicale et sociale outre l’absence de possibilité de : retraite, d’indemnités en cas de maladie ou d’invalidité .Seule quelques rares professionnels ont une assurance décès.

La couverture médicale généralisée ou loi 65/00 votée en 2002, enlève au citoyen marocain toute possibilité de choix de son thérapeute, elle le pénalise s’il part chez le médecin privé ou la clinique, aucune consultation au privé n’est remboursée , les 15 millions de démunis doivent s’acheminer au secteur public,les artisans ne sont couverts qu’en hospitalisation publique la aussi, les libéraux et étudiants ont un régime en instance d’élaboration, seule quelques bénéficiaires de L’AMO : sont couverts à 70% au secteur libéral et pas pour les gestes ambulatoires, à 80% secteur parasite des polycliniques CNSS et 90% aux structures hospitalières publiques .

Tarification renforçant le dirigisme et démontrant l’incompréhension  gouvernementale du secteur médical libéral ce qui est en parfaite contradiction avec la même politique menée par le même gouvernement à savoir l’économie de marché, le refus d’embauche de cadres médicaux aux structures publiques, l’abandon des politiques sociales : de santé,de logement,d’enseignement avec privatisation outrancière de tout secteur ne générant plus d’entrées financières étatiques.

Nous les médecins et professionnels de santé libérale et Loin de toute idée mercantiliste et corporatiste : nous dénonçons la convention signée le 28 juillet 2006 car :

= Non équitable pour la totalité des citoyens Marocain .

= Ne prend pas en considération nos revendications de rendre au cabinet médical son aspect  social .

Nous sollicitons donc :

= L’instauration d’un système de fiscalité à la source  avec abolition de toute autre fiscalité : TVA sur matériel médical, patente, IGR,IS , règlement du problème du crédit jeunes promoteurs et

transformation des dettes en services, révision de la fiscalité des cliniques, réduction des charges et non imposition d’un salaire mensuel du médecin déclarable et non imposable etc.

= L’instauration de grilles tarifaires fonction des pouvoirs d’achats : avec proposition de prendre en charges les démunis Marocains et ceux du RAMED à tarification Santé publique soit dans les infrastructures publiques ou privées pour ceux qui le souhaitent. 

= Grilles de tarifications régionales : Potentiel humain et infrastructures régionales inéquitables et donc nécessité de révision en fonction de la qualité de service rendu.

= Révision du mode de financement de toute la couverture médicale généralisée avec soutien des hauts revenus aux bas revenus «  exemple un ministre est plafonné à 400 dhs /mois  or la majorité des salariés publics et privés cotisent à 250 Dhs/ mois . Ou est la solidarité.

Ainsi nous déclarons notre non adhésion à la convention nationale de référence et sollicitons une nouvelle discussion prenant en considération nos revendications et propositions.

Nom et prénom :……………………………………………..……MAIL(indispensable pour communication)…………………………

Spécialité :…………………………………….Adresse :…………………………………………………………

……………………………………………………………………………Phone :……………………GSM :…………..

N d’identification du professionnel de santé :………..…………………………Code :……………………………………………..

Remettre imprimé non adhésion le 28/06/2007 lors de L’A.G commune alliance syndicat national des médecins libéraux »région RABAT » 19h15 au siège de L’ordre national des médecins RABAT , ou à l’adresse ci jointe :Syndicat national des médecins de l’alliance libérale : cabinet médical : Résidence KARIMA ,110 bd de BOURGOGNE, CASABLANCA = ANFA . Phone : 022487614. Fax :022471188   Mail : anmslanmsl@hotmail.com Site :www.santealliance.canalblog.com

= La non adhésion à convention est notre meilleur moyen pour imposer notre représentativité. Nous déposerons les imprimés de non adhésion en bloc fin juin 2007 et si supérieur à 4000 imprimés. ( l’union fait la force et impose le respect des autres à notre noble métier).

= Pour plus d’informations nous vous invitons A L’A.G du jeudi 28 juin 2007 à partir de 19h15 au nouveau siège de l’ordre national des médecins RABAT : repères Champ de course SOUISSI et urgence CHU IBNOU=SINA RABAT .

Posté par santealliance à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 juin 2007

convention nationale de référence = nouveautés

ci joint communiqué en arabe

                                                                                                الدارالبيضاء في : 4/06/2007.

= بيان صادر عن  النقابة الوطنية لأطباء التحالف الحر =

=  صدر مؤخرا عن الوكالة الوطنية للتأمين الصحي دورية تحمل عدة مغالطات و تشكل الضربة الأخيرة للقوة الشرائية للمواطنين  و قمة اهانة الأطباء الخواص بالمغرب. الدورية تهدد كل طبيب لا يعمل بما سمي بالتعريفة الوطنية المرجعية بالانتقام من المريض الدي لجأ اليه و دلك بمنعه من ادن التحمل القبلي لا لشيء إلا لأنه ثاق في هدا الطبيب و لم يلجأ إلى آخر ضاربتا بدلك حق المريض في اختيار معالجه بكل حرية .

= الغريب في أمر الدورية هو أنها تستند على القانون المنضم للتغطية الصحية المادة 23 و لكن في نفس الوقت تتجاهل المادة 25 و التي تنص صراحتا على أن ادن التحمل القبلي لمصاريف العلاج تمنح لكل طبيب سواء قبل أم لا التعريفة المرجعية .

و تساءلت نقابة أطباء التحالف الحر عن صفة الموقعين عن هاده الدورية حيث لاحظت أنه ادا كان من حق الوكالة و الصناديق المدبرة الضمان الاجتماعي و الاحتياط الاجتماعي = الصناديق المؤهلة من مال عائلات القوات الشعبية  رغم الاختلاسات السابقة و الغير محاكم أصحابها = و كدا هيئة الأطباء بحكم أنها مجرد مستشارة في الموضوع، ان كان من حقهم الدفاع عن التوازن الماكرواقتصادي لنظام التغطية الصحية الغير موفرة لأي تأمين عن العياداتي و كدا اقتصارها عن 41 مرض مزمن كان من الأجدر الوقاية من الاصابة به ، تسائل التحالف عن دور الموقعين اللآخرين : جمعية المصحات الخاصة و كدا بعض الأطباء من نقابة بالقطاع الخاص الطبي : كيف قبلا على نفسهما الدخول في متاهات إرجاع العيادة الطبية شبيهة بمقر تجاري للبقالة عليها أن تضع نوع التعريفات التي تتعامل بها كأثمنة الأسواق التجارية علما بأن العلاقة المادية بين الطبيب و المريض هي علاقة أتعاب و لا أسعار . و قررت النقابة الوطنية لأطباء التحالف الحر مراسلة الحكومة، الوكالة و الهيئة المهنية قصد مطالبتهم بالاعتذار عن هاده الدورية و طلب إعادة النظر في مدونة التغطية الصحية رقم 65/00 نظرا للخروقات العديدة لحقوق الإنسان التي تضمنتها و كدا تغير تسمية الأسعار المرجعية بجملة تليق بمهنة الطب و كدا إعادة النظر في طريقة تعامل الحكومة مع العيادة الطبية: حيث الحكومة تعتبر العيادة مقاولة تجارية و لا فضاء اجتماعي . و أعرب لحد تاريخ تحرير هدا المقال أزيد من 1500 طبيب بالقطاع الخاص عن رفض التعريفات المرجعية الموقعة يوم 28 يوليوز 2007 نظرا لتهميش المهنيين في نقاشها و كدا عدم فتح الحوار عن الملف الاجتماعي ، ألمطلبي و لاقتراحي لأطباء القطاع الخاص . كما عبروا نفس الأطباء عن استعدادهم لتأطير صحة المعوزين المغاربة بنفس قيمة الأتعاب المقررة بالقطاع الصحي العمومي ابتداء من فاتح يوليوز 2007. و قرروا اعادة هيكلة الثمتيلية النقابية للقطاع الطبي الخاص مؤكدين على ضرورة تجاوز التمثيليات الحالية العثيقة بأخرى أكثر عصرنة، ديمقراطية حقيقية و محترمتا للمؤسسات و لا تابعة و غير مستقلة عن السلطات العمومية و الرأي السياسي للمسؤولين بها على حساب القواعد المكونة للنقابات .

                

                                                             رئيس النقابة الوطنية لأطباء التحالف الحر: الدكتور سعد بنمنصور :

Adresse= Cabinet médical : 110 Bd de bourgogne CASABLANCA = ANFA .

Phone= 022487614 , FAX= 022471188, GSM= 061213910 mail=anmslanmsl@hotmail.com

Site WEB = www.santealliance.canalblog.com.

Posté par santealliance à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2007

nouvel syndicat des médecins:SNMAL

Présentation du syndicat national des médecins de l’alliance libérale lors du 7 éme congrès de l’alliance le 26/5/2007 :

Introduction :

= Le syndicat national des médecins de l’alliance libérale , était anciennement appelé forum national des médecins de l’alliance de santé libérale et jeunes médecins promoteurs crée le 23 juin 2001 .

=D’’innombrables dérapages de certaines représentativités des médecins libéraux. Un déficit de cette représentativité sur le plan de la démocratie avec coalitions à contre sens avec les hébergeurs du TPA et de l’exercice illégal de la médecine.

= Une déconnexion totale entre le sommet et les bases médicales :

* signatures de conventions de références à tord et à travers sans retour aux assemblées générales.

* Oubli du cahier revendicatif des médecins «  le cabinet est toujours considéré comme entreprise commerciale et non sociale , malgré que l’article 2 de l’exercice de la médecine au MAROC stipule que cette activité est purement professionnelle et donc n’a aucun objectif de gain » . Tout cela a conduit à la création de notre outil syndical «  le syndicat national des médecins de L’alliance libérale » = SNMAL .

Impôts et charges du médecin libéral :

1) la patente ou impôt du commerce : sans avoir le registre de commerce ni les avantages des entreprises commerciales à savoir la possibilité de redressement ou liquidation judiciaire voir sa défense dans le cadre des chambres professionnels ou des services ou du commerce avec impossibilité  d’accéder à la législation «  parlement » comme les autres professionnelles.

2) L’impôt sur les sociétés : I.S.

3) La TVA sur tout le matériel médical et le consommable .

4) L’impôt général sur le revenu : IGR.

Autres frais :5) salaires , 6) CNSS patron,7) AMO patron 8) charges fixes cabinet outre 9) la totalité des crédits d’investissement soit jeunes promoteurs ou autres .

Outre ces impôts et charges : reste t’il un salaire pour le médecin  pour subvenir aux besoins de sa famille ?

A-t-il un salaire déclarable et non imposable ?Bénéficie t’il une assurance maladie, invalidité, retraite et décès ?  A-t-il un droit au repos et a la maladie  ? Quel enseignement pour ses enfants ? n’est il pas un ouvrier des banques et de l’état, payant toutes ces taxes sans aucune reconnaissance ?

L’état est contre le médecin libéral  : ainsi L’AMO dévie les patients aux polycliniques CNSS . Les consultations ambulatoire non assuré aux patients , l es 10 millions de RAMED et les indépendants sont aussi déviés au public et donc pénalisés s’ils consultent au privé.

Ainsi : le syndicat nationale des médecins de l’alliance libérale est là ayant pour principes et objectifs ce qui suit :

=Principes :

= Instaurer une véritable démocratie d’expression et de prises de décisions.. Respect de l’indépendance : des pouvoirs publics, partis politiques et ordres professionnels avec aussi , respect de toute appartenance idéologique politique de ses membres et partenariats avec les intervenants dans le système de santé.

= Respect totale des instances et des statuts du syndicat sans hégémonie .

= Objectifs :

Défenses des intérêts physiques et moraux des médecins libéraux.

Participer activement à toutes les politiques de santé : essentiellement rendre au cabinet médical son aspect social.

Fiscalité à la source avec 5 à 10 % de la totalité de toute note honoraire : timbres fiscaux remplaçant la panoplie des taxes et impôts rendant le médecin comptable et plus garant de la santé et la vie des citoyens .

Soutien de sauvegarde et création d’infrastructures médicales et d’emplois en défendant les jeunes promoteurs en médecine et autres.

Moyens organisationnels et financiers  :

= Conseil nationale formé de 25 membres, de ce conseil naîtra un bureau nationale de 11 membres.

= Le syndicat comporte ½ généralistes et ½ spécialistes «  aux sein de toutes les instances nationales et régionales ».

= Ces instances nationales constitueront lors d’assemblées générales dans les 16 régions des représentations régionales du syndicat des médecins de l’alliance libérales dont le président, secrétaire général et trésorier seront des membres du conseil national sus cité .                                                                                                                                                                        = Le syndicat nationale des médecins de l’alliance libérale fixe comme premiers objectifs urgents :

1)Une renégociation des tarifications nationales de références   avec prélude  à toute signature la discussion du

cahier revendicatif financier et fiscal du cabinet médical libéral : règlement du crédit jeune promoteurs et patente IS IGR . pour cela votre non adhésion massive à la convention signée est primordiale .

2) La discussion des réformes des statuts de l’ordre national des médecins :

surtout modalités pratiques de lutte contre l’exercice illégal de la médecine et lutte contre le TPA .Avec redéfinition des coalitions :

Les professeurs en médecines et médecins publics doivent clarifiés leur position  concernant l’exercice illégal et TPA dont cumul anarchique des fonctions public privé .

Les cliniques privées : décision claire concernant leur  hébergement ou pas du TPA et de l’exercice illégal de la médecine

Plusieurs atouts sont à notre disposition pour pallier à ces anomalies d’autant plus que la réforme de l’ordre des médecins est à son début.

Unissons nous au sein du syndicat national des médecins de l’alliance libérale, membre de l’alliance nationale de santé libérale. L’union fait la force et restons tous vigilants devant les prôneurs de faux propos triomphalistes. Nos seules ressources financières sont nos cotisations assurons au comité fondateur les moyens pour nous défendre. 

Ce jour : 26 mai 2007 : formation du conseil national du syndicat de l’alliance libérale  et dont 15 jours annonce du bureau national et du statut , cahier revendicatif et de propositions définitif, ainsi que du calendrier d’organisation  des 16 régions du ROYAUME . .

= Pour les autres spécialités : Pharmaciens, dentistes et paramédicaux : des décisions organisationnelles sont en instance de négociations. Le syndicat national des prothésistes dentaires de l’alliance a déjà vu le jour il y a quelques semaines.

Cotisation : 300 DHS . Soutien congrès 100 DHS.

Adresse = cabinet médical :résidence KARIMA,110 Bd de bourgogne CASABLANCA=ANFA.

Phone : 022487614. FAX= 022206390. Mail :  anmslanmsl@hotmail.com

WEB=santealliance.canalblog.com

                          Demande d’adhésion au syndicat national  des médecins de l’alliance libérale :

Je soussigné : ( nom et prénom du médecin) :…………………………………………………..

Adresse professionnelle :………………………………………………………………………..

……………………………………………………………………………………………………..

TEL  cabinet:  ………………………………………….GSM :…………………………………..

FAX :…………………………………………MAIL :…………………………………………..

Déclare déposer ma candidature à l’adhésion au syndicat national des médecins de l’alliance libérale : membre de l’alliance nationale de santé libérale.

Je m’engage au respect total du statut du syndicat

                                                                                 Nom et prénom :

                                                                                  Signature :

N.B= Cotisation= 300 DHS .

Non adhésion à la convention nationale des tarifications de références :

Je soussignée : …………………………………………………………………………

Déclare mon non adhésion à la convention nationale des tarifications de références , je charge mon syndicat  nationale des médecins de l’alliance libérale d’informer :

= L’agence nationale d’assurance maladie (ANAM).

= La caisse nationale de sécurité sociale.  (CNSS).

= La caisse nationale des œuvres et prévoyance sociale . (CNOPS).

= L’ordre national des médecins .

Pièces jointe :1) Imprimé rempli d’identification national des professionnels de santé .

                       2) Formulaire de non adhésion à la convention.

Je sollicite une nouvelle négociation pour une convention plus équitable pour le citoyen et les professionnels de santé libérale .                               

                                                    Cachet et signature :

Adresse = cabinet médical :résidence KARIMA,110 Bd de bourgogne CASABLANCA=ANFA. Phone : 022487614. FAX= 022206390.

Mail :  anmslanmsl@hotmail.com

WEB=www.santealliance.canalblog.com

Posté par santealliance à 18:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]



amendements statutaires

Propositions d’amendements statuaires syndicat alliance nationale de santé libérale présentés lors du congrès du 26 Mai 2007 à CASABLANCA

Titre I= composition et objets :

= Art 1 = Dénomination : Syndicat alliance nationale médicale et de santé libérale.

= Dénominations sectorielles verticales.

Syndicat national des médecins de l’alliance libérale, etc (dentistes,pharmaciens,prothésistes et paramédicaux.

=Art 2 = Objectifs = Idem avec résumé.

= Art 3= Principes= Idem avec résumé.

= Art 4 = Siège= Idem ; le même siège nationale que les syndicats sectoriels

Art 5= idem avec notion d’adhésion horizontale et verticale .

Art  6= perte de qualité du membre : rajout si décision disciplinaire prise par commission d’arbitrage nationale, régionale  et locale .

Titre II= structures locales et nationales de l’alliance

Article 8’ « huit prime» = organigramme des structures de l’alliance :

A) nationales horizontales :

1)  Commission préparatoire nationale 2) congrès national annuel : scientifique,économique et social = 2éme haute instance de l’alliance après le conseil administratif de l’alliance ( remplaçant le conseil national) .3) Conseil national administratif de l’alliance «  remplace le conseil national tout les 4 mois : première haute instance après le congrès organisationnel 4) le congrès national organisationnel : tout les 3 ans . 5) les assemblées générales nationales de l’alliance6) commission nationale d’arbitrage. 

B) Nationales verticales :

1) remplacement des forums sectoriels par les syndicats sectoriels : exemple : syndicat nationale des médecins de l’alliance libérale.

= La décision d’élever le niveau d’un forum à un syndicat est prise par le conseil national administratif de l’alliance et /ou le congrès national annuel et /ou l’A.G de l’alliance et ou le congrès organisationnel.

= Chaque syndicat sectoriel dispose d’un conseil national fait de 25 à 31 personnes qui éliront  ou désigneront un bureau national de 7,9,11,13 ou 15 membres.

= Ce conseil syndical supervise la création des bureaux régionaux sectoriels qui suivent : qui ont comme instances : un bureau régionale, un conseil régional et des A.G régionales .

= Une autonomie de gestion est donnée aux syndicats sectoriels avec une obligation de respect des statuts généraux de l’alliance et possibilité de création d’autres instances : commissions d’arbitrage etc.

= Chaque syndicat sectoriel doit déposer ses pièces administratifs pour reçu de dépôt  .

= Organigramme du syndicat national des médecins de l’alliance libérale créé ce jour.

Conseil national : nombre et  membres * Bureau national  nombre et membres.

B) Régionales horizontales et verticales : préciser par le règlement intérieur.

Art 8 = Alliance locale de santé libérale :; a adapté au nouveau organigramme .

= Art 9 = Structures nationales de L’alliance : a adapté au nouveau organigramme .

Titre III= Forums sectoriels de l’alliance nationale de santé libérale :

A adapté au nouveau organigramme avec élévation du niveau du forum à un syndicat

=Art 10 , Art 11,

Titre IV = Ressources de l’alliance : Idem avec adaptation à l’organigramme .

Article 12 . IDEM.

Titre V = Dispositions spéciales :

Art 13=  Idem. Avec rajout : si quorum non atteint, les présents fixent un nouveau rendez vous, informent les autres membres et peuvent prendre les décisions quelques soit le nombre des présents.

Art : 14= IDEM.

Article 15= A adapté au nouveau organigramme .

Articles 16/17/18/19 Idem

= Rajout des articles suivants :

= Article 20 : perception de cotisation :

*Pour les membres nationaux : janvier de chaque année ; passé ce délais le membre peut être considéré non adhérent.

* pour les membre : aucun droit si non à jour de la cotisation annuelle.

Ainsi le congrès du 26/05/2007 prend les décisions suivantes :

= Adoption de ces modifications.

= Confie à un conseil national administratif qui se tiendra dont maximum 2 à 4 semaines d’entériner toutes les modifications de statuts et la formation du bureau national .

= modifie ce jour les appellations de forums en syndicats : notamment syndicat national des médecins de l’alliance libérale avec élection du conseil national et du bureau national .

= REMARQUES GENERALES :

Adresse = cabinet médical :résidence KARIMA,110 Bd de bourgogne CASABLANCA=ANFA.

Phone : 022487614. FAX= 022206390. Mail :  anmslanmsl@hotmail.com

WEB=www.santealliance.canalblog.com

Posté par santealliance à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

rapport moral

Rapport moral   présenté au 7 éme  congrès  du samedi 26/mai/2007

      Notre rapport reflète la persévérance de la totalité de nos militants ainsi que celle du conseil  et bureau national pour défendre sans faille notre cahier revendicatif et nos  propositions.

Du mois de mars 2006 à fin décembre de la même année 2 manifestations majeurs ont marquées la période . La première conférence nationale sur la santé et depuis l’indépendance « vision santé 2015 » les 21 et 22 AVRIL 2006 . Nos propositions y ont concerné  le conseil supérieur de la santé, la charte nationale, la division du secteur libérale au sein du ministère de la santé, la complémentarité public privé, la carte sanitaire géographique etc. Toutes ses propositions ont étés adoptés par 4 ateliers : réforme du système de santé, ressources humaines, financement de la santé et politique du médicament.

La deuxième manifestation a concerné les élections de l’ordre national des médecins . l’alliance n’a nullement regretté sa prise de position qui émane du fait que la réforme du seul ordre ne réglera pas le problème de tout le système de santé et que ce problème nécessite une forte volonté politique et surtout la participation des professionnels de santé en tant que législateurs au parlement «  siège de production des lois »,notre attitude  refusant la chaise vide et prônant le changement participatif a entraîné une véritable prise de conscience du corps médical  concernant les intentions réelles des signataires de la convention des tarifications nationales de référence .. Signature du 28 juillet 2006 de façon hégémonique par quelques personnes sans consultation des bases médicales et de santé libérale avec l’appât de la revendication  de la réforme de l’ordre national des médecins comme couverture justifiant :

1)  la non obtention d’aucun acquis

2) la perte de la dernière carte de pression de négociation

3)Le statut quo pour au moins 2 ans sans renouvellements des instances nationales et régionales avec probables pertes de la parité sectorielle et poursuite de dérapage de l’exercice illégal de la médecine et du TPA .

Notre présence médiatique, politique et de mobilisation s’est renforcer .Le dossier jeunes promoteurs , et comme attendu à été différé   pour probable résolution par le futur gouvernement d’après élections de 2007 . Mais les dernières visites des agents de la perception aux dentistes, généralistes et autres jeunes promoteurs laisse envisager un été chaud pour la jeunesse morcaine car considérée comme le bouc émissaire  électorale du gouvernement devant son incapacité à récupéré les centaines de milliards de dirhams détournés par les caisses, banques et autres institutions publiques «  CNSS,BP,SODEA et SOGETA, CIH etc … ».

   Les partenariats avec le barreau des avocat  de CASABLANCA s’est poursuivit , et des  contacts et ajustements sont à entreprendre pour plus d’efficacité. L’encadrement de vacances pour tous année 2006 a vu la mise en œuvre d’une caravane médicale le lundi  14 août 2006 , mais à noter la réaction non démocratique du secrétariat d’état à la jeunesse après lecture de notre rapport   sur les mauvaises conditions sanitaires des camps de vacances :  refus indirect de notre camps de vacances comme châtiments ,fallait il mentir pour plaire ?

  Enfin le forum jeunes lauréats universitaires des facultés étrangères : pharmaciens, dentistes à  a vu le jour et après 6 boycottes d’examens et 7 sit-in : le ministère de l’éducation nationale et formation des cadres et recherche scientifique s’est rétracté sans pour autant appliqué l’état de droit car sur le plan constitutionnel , le ministère a violer la loi et donc le rendez vous pour la poursuite des actions est prit pour octobre 2007.

  Deux chantiers restent ouverts : celui de notre réorganisation pour remettre en question toute la tarification de référence signée sans notre consultation . Pour cela seule les signatures massives des  imprimés de non adhésion à la convention sont nécessaire pour démontrer notre représentativité et forcer un nouvel round de négociation.

  Le problème du crédit jeune promoteur : notre dernier recours reste la voie ROYALE et son prélude incontournable : DIWANE ALMADALIM car l’article 5 de la constitution est là aussi violer : inégalité des chances des citoyens.

  Le reste du cahier revendicatif dépendra fortement des résultats de notre bataille concernant les deux sujets sus cités.

  Des chiffres : 153 adhésions année 2006 , 670 nouveaux sympathisants élevant le nombre à plus de 3000. 12 A.G nationales et forums lauréats universitaires, 76 : communiqués, articles et annonces journaux nationaux, 3h30 de capital audiovisuel , 140.000 DHS  comme budget de fonctionnement et d’activités . 

                                                                          Le bureau national :

                                                                                              

Adresse = cabinet médical :résidence KARIMA,110 Bd de bourgogne CASABLANCA=ANFA.

Phone : 022487614. FAX= 022206390. Mail :  anmslanmsl@hotmail.com

WEB=www.santealliance.canalblog.com

Posté par santealliance à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

rapport financier

Rapport financier  présenté au 7 éme  congrès  du samedi 26/mai/2007

Introduction :

= Plus de 3000 professionnels de santé libérale font dorénavant confiance à notre instance syndicale alliance nationale de santé libérale.

=Le secteur pharmacie à vu une nette amélioration d’adhésion dans le cadre du forum nationale lauréats universitaires ainsi que les dentistes avec 112 pharmaciens et 15 dentistes » rapport financier adopté en A.G sectorielle du 28/4/2007 donc  non inclus dans ce rapport.

L’année 2006 a noté donc l’adhésion de 152 praticiens en dehors des porteurs de projets= dont 71 après le 4 mars 2006. A ce jour le nombre d’adhérents 2007 est de 33.

= Nous rappelons à tous les adhérents à jour de leur cotisation que l’article 17 de nos statuts leur permet la consultation de toutes les pièces comptables par simple lettre manuscrite de demande au président ou trésorier concerné.

= La majorité de nos entrées financières proviennent de nos amis de l’industrie pharmaceutique nous aidant à financer les efforts de formation continue, la deuxième autre entrée provient de vos cotisations et soutiens. Aucun organisme étatique ne participe à notre  financement d’ou notre indépendance totale des pouvoirs publics, des partis politiques et de tout autre organisme.

=1) Situation au 28/02/2006 : Déficit de 21.383,25 : supporté par les membres du bureau et conseil national.

=2) Total entrées du 1/3/2006 au 25/5/2007 :

=a) Entrées cotisations : 71x300 = 21300 dhs (d’un total de 152 cotisants année 2006) et 31 x 300= 9300DHS ( année 2007) soit total entrées cotisations = 21300DHS + 9300 = 30.600 DHS.

=b)Total soutien adhérents pour création site WEB et autres manifestations :

* 4/03/2006= soutien congrès 25 x 100 DHS= 2500 DHS .

* 29/6/2006= A.G centre social cheminot RABAT = 15 soutiens d’un montant de 2500 DHS.

* 28/7/2006= Réunion conseil national : soutien de 1300 DHS : Dr ESSADKI,DR TRABI,DR MSOUNE.

* 17/9/2006 : Soutien conseil national =500 dhs

* 17/10/2006 = Soutien membres du Bureau de CASABLANCA = 1900 dhs. Site WEB.

* Le 8/11/2007= A.G. régional CASA= 7 x 100= 700 DHS.

*Le 9/11/2006= A.G. régional RABAT=10 x 100 = 1000 dDHS= (SOFIA=PALACE RABAT).

* Soutien coursier distribution programme liste ANMSL : ordre des médecins= Dr OUHABI=200 DHS et Dr KRIEM= 500 dhs = 700 DHS.

Total soutien adhérents = 2500 + 2500+1300+500+1900+700+1000+700=11.100 DHS.

= c) Total entrées  soutien laboratoires pharmaceutique et partenaires :

* Congrès du 4 mars : PFIZER= 25.000 DHS ; SHERING=PLOUGH = 5000 ; GALENICA= 4000   DHS ; clinique de l’œil= 16.000 DHS.  = Total= 50.000 DHS.=

* ANNIVERSAIRE : ALLIANCE juin 2006= Clinique de l’œil= 5000 DHS .

Total soutien laboratoires et partenaires= 55.000 DHS

Total Entrées= Cotisations= 30.600 + Soutiens adhérents=  11.100 + Labo et partenaires= 55.000 DHS = Soit un total de = 96.700 DHS.

Total dépenses :

= Permanence à mi temps  : 14 mois = 1000 x 14 =  14.000 DHS.

= Moyenne indemnités coursiers et secrétariat activités nationales ponctuelles = 600 x 14 = 8400DHS .

= CONGRES 4 MARS 2006 =  Forfait : pause café matin 80 personnes ; déjeuné hôtel 60 personnes , pause café après midi= 200 personnes, dîner soir= 32.000 DHS .

= Bureautique et consommable  matériel informatique  : cartouches, papeterie etc.

            400 x 14 mois = 6400 DHS .

= Réunions des instances nationales de L’ANMSL = assemblées générales et régionales; bureau et conseil national :   4 A.g ; 12 réunions B.N , 4 réunions C.N = 8.600 DHS .

= ANNIVERSAIRE ALLIANCE 3 juin 2006= hôtel IDOU=ANFA =  12.000 DHS .

= Communication et plateaux audiovisuels : 6000 DHS .

= Relations extérieurs et manifestations partenaires sociaux :  14.000 DHS .

= BI du : 2/5/2006= 1200 x 5 dhs= 6000 dhs .

= Photocopies ; documents alliance ;phone ;fax ; etc= 14 mois x 900 = 12.600 dhs .

= Divers : 2500 DHS.

Total dépenses= 14.000+ 8400+ 32.000+6400+8600+12.000+6000+14.000 +6000+12.600+2500= Total= 122.500 DHS .

Bilan global au 25/05/2007 =

Entrées du 1/3/2006 au 25/5/2007 moins Déficit au 28/2/2006 + Dépenses 1/3/2006 au  25/5/2007

96.700                                                  -          (   21.832,25           +                    122.500         ).

96.700 – 144.332,25 DHS .

Nouveau déficit de : 47.632,75 DHS .

Entrées prévisible au 25/5/2007 = Soutien de l’académie CASABLANCAISE de SOPHROLOGIE=21.000 DHS ; LABORATOIRE GALENICA= 4000 DHS ; LABORATOIRE PFIZER= 3000 DHS

Soit un total entrées = 28.000 DHS

D’où nouveau déficit  supporté par les membres du Bureau et conseil national de 47.632,75 DHS – 28.000= 19.632,75 DHS «  sans compter les dépenses et entrées du jour du congrès du 26/5/2007.

Solution proposée = Cotisation de solidarité pour résorption du déficit et  poursuite des actions de l’alliance.

Merci pour vos propositions pour régler ce problème financier.

Prière nous signaler toute erreur ou omission  et merci d’avance.

Le bureau national    

Adresse = cabinet médical :résidence KARIMA,110 Bd de bourgogne CASABLANCA=ANFA.

Phone : 022487614. FAX= 022206390. Mail :  anmslanmsl@hotmail.com

WEB=www.santealliance.canalblog.com

Posté par santealliance à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

communiqué final en arabe

                                                                                                                       

مشروع البيان العام الختامي للمؤتمر الوطني السابع للتحالف الوطني الطبي و الصحي الحر ايدو آنفا الدارالبيضاء في : 26 ماي 2007.

=أولا = المحيط الدولي : ينعقد المؤتمر الوطني السابع  للتحالف الوطني الصحي الحر في ظروف عالمية ، جهوية دولية ، وطنية و محلية تتأهب لاستقبال فتح كل الحدود في أفق سنة 2010 . أي العولمة الزاحفة و التي لن تترك أثرا للرداءة و انعدام التأهيل .

فوطنيا، و مند استقلال المملكة، يطبع المناخ حاليا بصمات مقترح أعلى سلطة في البلد و الممكن اعتباره توجيها لكل سياسات الدولة مند يوم 18 ماي 2005 حيث وضع صاحب الجلالة يده عن مكمن أخطاء الماضي و سطر برنامجا مجتمعيا على جميع القوى الحية في البلاد أن تنخرط فيه

= المبادرة الوطنية للتنمية البشرية = ، و في نفس الوقت يسجل التحالف ضعف الحكومات المتعاقبة على مسايرة  مطامح الشعب المغربي و الإنصات إليه ، خصوصا شبابه الكنز الحقيقي لهذا البلد الأبي و نسائه المشكلات لنصف المجتمع . فجل القضايا ذات الاهتمام الشعبي لم تقدر على حلها الحكومة الحالية و نذكر بلون أحمر مسألة قروض المقاولين الشباب كمثال صارخ عن ضعف إرادة الحكومة في حل مشكل دام أكثر من 20 سنة، و كدا تجاهل تضحيات القوات الشعبية من العائلات المغربية و التي قامت مقام الدولة في تكوين الأطر الصحية و الطبية لتجد وزارة التربية الوطنية خصما لها: فصيادلة، جراحي الأسنان و أطر أخرى في الشارع لأن الوزارة لا تريد تطبيق الدستور بإحالة  ملفاتهم على الأمانة العامة للحكومة كي يمنحوا رخص  المزاولة .

الإنسان يمكنه خلق الثروة ، إن وفرت له السلال الاجتماعية الأساسية أي سياسات مجتمعية في ميادين: السكن، الشغل، التعليم، القضاء وأخيرا الصحة محور كل  التقاطعات المذكورة . حصيلة الحكومات المتعاقبة على تسير الشأن العام لم ترقى إلى الاستراتيجي و دبرت فقط اليومي.

ثاني= مكانة الصحة في العالم : كل البلدان تعتبر منظومتها الصحية مفخرتا لمواطنيها ، و الصحة تعطي الإنتاج و بالتالي هي قطاع اقتصادي و مالي بامتياز، الشيء  الذي غيب في كل السياسات إلى اليوم حيث التعامل مع هدا القطاع كان دائما بصفة أنه استهلاكي و بالتالي في أحسن الضر وف لا توفر ميزانية الدولة إلا  6 في المائة من مجموعها للتسيير و الاستثمار في القطاع الصحي العام .   

و لعل المغادرة الطوعية الأخيرة و التي أفقرت القطاع العام من مؤهلاته البشرية حيث لم يبقى منها فيه إلا 20 في المائة و بالتالي أصبح القطاع الخاص يتوفر على 80 في المائة في بلد يعرف أميتا و فقرا و ضعفا في التغطية الصحية و تأهيل منظومتها . ادن خوصص القطاع الصحي في وقت لا تشكل الطاقة السريرية فيه الا 20 في المائة مقابل 80 في المائة بالعام. إنها معادلة الارتجال و ضعف الرؤية المستعجلة، القريبة، المتوسطة و البعيدة المدى لماهية صحة المواطن المغربي و الخلط بين مفهوم المنظومة الصحية و التغطية الصحية .

الحكومة الحالية سمت الوزارة الوصية بوزارة الصحة حاذفتا بدلك كلمة العمومية و لكن في الآليات و الهيكل لا تخاطب بتاتا 80 في المائة من المهنيين و بالتالي لا زالت دار لقمان على حالها .

ثالثا = واقعنا= واقع الحال هو أن الجانب الوقائي يغيب معظم المهنيين بالقطاع الخاص، الطب لاستعجالي ضعيف و يدعوا للقلق. الطب المدرسي، الطب الرياضي، طب الشغل، الطب القضائي ، الطب لاستشفائي و العلاجي الجراحي لا يسمون لتطلعات أغلب الشرائح الاجتماعية و بالتالي إعادة النظر في كل هدا و بشمولية أصبح من الأولويات الحتمية .

المؤشرات العالمية للصحة تضع منظومتنا بين الأواخر و دلك نتيجة ارتفاع الرشوة، سوء التدبير، قلة الطاقات البشرية و التي تعطي المؤشرات الكارثية التالية : ارتفاع عدد وفيات الأطفال و الأمهات عند الوضع ، توزيع جغرافي للبنيات التحتية و الموارد البشرية يقسم المملكة الى مغرب نافع و آخر غير نافع حيث يتمركز الجل  في محاور الرباط و الدار البيضاء، و ضعف خطير لإمكانيات ولوج الكشف المبكر و بالتالي العلاج الناجع و ذي التكلفة البسيطة . فعلاج أمراض الفم و الأسنان يكاد يكون غير وارد في المستشفيات العمومية و لعل مركزة 95 في المائة من جراحي الأسنان بالقطاع الخاص لأكبر دليل عل تهميش هدا القطاع الصحي العام و سبب في لجوء المواطنين لمقتلعي الأسنان بالأسواق و الدجالين .

الصيدليات تعرف صعوبات لا تحصى و المدونة الحالية و اتفاقية التبادل الحر خصوصا مع الولايات المتحدة الأمريكية ستجعل الدواء غاليا و فوق طاقة أكبر الشرائح الاجتماعية. و نسجل في ما يخص هدا التخصص الصحي المواقف الشجاعة لحاملي شهادات الصيدلة من الدول الأجنبية و أللدين خاضوا معارك بتأطير من التحالف الوطني الطبي و الصحي الحر و انتزعوا تنازلات من وزارة التربية الوطنية و تكوين الأطر و البحث العلمي ، و لا زال نضالهم مستمرا من أجل فرض احترام الدستور و عدم الكيل بمكيالين في ما يخص هاده الشواهد العليا .

رابعا= الحكامة الجيدة = :نسجل بكل أسف هدر المال العام حيث الآن 30 في المائة من الأطباء، جراحي الأسنان و الصيادلة يهاجرون خارج المغرب بسبب الفوضى العارمة في هدا القطاع ، التعامل الضريبي و المالي لوزارة المالية و الخوصصة و عدم تحويل قروض المقاولين الشباب بالقطاعات الصحية إلى خدمات تعاقدية مع القطاع العام . فهي ملايير من الدراهم المهدورة تستفيد منها حاليا فرنسا و كندا بينما النقاش السائد بقبة البرلمان في بعض الأحيان استيراد أطباء و مهني الصحة من أوروبا الشرقية . و الأغرب من هدا هو أن الطبيب العام المغربي كلف تكوينه 4 ملاين درهم و الاختصاصي 8 ملايين درهم و أمام صعوبات تسديد قسط دين لا يتعدى في بعض الحالات ربع مليون درهم تحبذ وزارة المالية و الخوصصة سجنه بدل تشغيله بالقطاع العام الذي يشكوا من الخصاص ، هل هدا هو الذي سيحل معضلة التوازن الماكرو اقتصادي للدولة .

خامسا= المنظومة و التغطية الصحية= : مدونة التغطية الصحية أو قانون 65/00 لم يسهل ولوج أغلب الطبقات إلى العلاج، رفض تقريبا كل ما هو وقائي و صعب وصول المواطن المغربي الى الكشف عن دائه  في وقت مبكر . المدونة قسمت المغاربة إلى أجراء يفرض عليهم التأمين الصحي و إلى معوزين لا يمكنهم اللجوء إلا للقطاع العام أي 18 مليون ل 20 في المائة من المهنيين . و لم يؤمن الا 41 مرض مزمن و مكلف و كأننا دولة غنية و بإمكاننا مثلا أخد تكلفة علاج الالتهاب الكبدي من نوع س و الذي يصل إلى تقريبا 160.000 درهم ببساطة، بدل الوقاية من الإصابة به . و عوض تشجيع زرع الكلي لا زلنا نضع الهدف الاستراتيجي لمرضانا الدياليز ، كل هدا لأن النظرة الوقائية غيبت من المنظومة الصحية  و بالتالي من تغطيتها .

المهن الشبه طبية لا قانون منظم لها ، و الخصاص هائل في التمريض و الترويض و غير دلك من مكونات العلاج ، هاده العملية التي أصبحت مسألة طاقم طبي و صحي و لا مجرد قضية طبيب يصف و المريض يشفى .

سادسا= بعض الحلول= نقترح فتح حوار بناء في ميدان الصحة خصوصا بين القطاعين العام و الخاص لتتضافر الجهود من أجل تطوير الخدمات الصحية الحالية و  بما لنا من طاقات بشرية و بنيات تحتية ،  حتى نشغل 100 في المائة منها بدل المستوى الذي لا يكاد يصل إلى 30 في المائة  و بالقطاعين العام و الخاص  . لدا خلق مديرية بوزارة الصحة كمخاطب للقطاع الخاص أصبح من المستعجلات ، في انتظار تفعيل المجلس الاقتصادي و الاجتماعي و كدا تكوين مجلس أعلى للصحة يضع ميثاق لها و يرمم التغطية الصحية الحالية. كما أنه أصبح من الحتمي  القيام بمناظرة وطنية قصد التعميق في دراسة واقع الحال، و إشراك كل المهنيين في سياسة وطنية صحية وقائية و علاجية لا تستثني أي أحد. و البداية بسن إصلاح للطب ألاستعجالي و ربطه بعملية التنمية في الجهات الستة عشر   من مملكتنا.

نقترح كذلك  تحديد أولويات الوقاية أولا و قبل كل شيء، تحديد معالم واضحة لخريطة صحية منصفة لكل جهات المملكة و خصوصا العالم القروي ، تخفيض كل الضرائب عن العملية الطبية و الصحية مع  تسهيل الولوج إلى التمويل من أجل خدمات اجتماعية و لا تجارية . حل معضلة قروض الشباب في الميدان الصحي و غيره أصبح من الأولويات لأن رهان التشغيل المبعثر حاليا بين عدة وزارات سيكون لا محال جدل الانتخابات المقبلة و رهان مستقبل البلد . فمواقف وزارة المالية و الخوصصة مع توصيات المبادرة الوطنية للتشغيل تتسم بالتناقض  الكامن في أمر فباض الخزينة العامة باعتقال المقاولين الشباب لأنهم بادروا في غياب توفير مناخ مالي و اقتصادي يمكنهم من النجاح و موقف المبادرة الوطنية للتشغيل الهادفة دعمه بالاقتراض الذاتي و الخلق الشخصي لمنصب  الشغل . هدا التناقض قلص من المبادرة الحرة حيث شبح السجن و الحجز و الاعتقال يرجح كفة المطالبة بالتشغيل بالتوظيف بدل الخلق و الإبداع . و في هدا الصدد سبق للتحالف  أن اقترح خلق 50 ألف منصب شغل في ظرف سنتين   ، لكن لا أحد تساءل معنا كيف و متى .

سابعا = النتائج المرتقبة =: إن فتحث أبواب النقاش و المبادرة سيمكننا من اقتراح برنامج  قد يوصلنا  إلى مؤشرات صحية وطنية تقارب المعدل العالمي في كل مجالات التطبيب و الصحة و هدا يتطلب دعم التكوين المستمر و البحث العلمي الطبي و الصحي، و لعل إدخال الصحة كحق في الدستور المغربي و كدا ولوج مهنيها للهيئات التشريعية في إطار نقاباتهم العامة و الخاصة ، مع  تفعيل المجلس الاقتصادي و الاجتماعي الذي عجزت حكومتين متتاليتين مند دستور 1996 إلى اليوم عن خلقه و تكوين  مجلس أعلى للصحة يضم الهيئات المهنية، النقابات المهتمة بالقطاع، المستهلكين للعملية الصحية و كل ممثلي الأجهزة المرتبطة بالمنظومة الصحية و غيرهم  . المجلس يضع ميثاق وطني للصحة يرمم مدونة التغطية الصحية الحالية أو قانون 65/00 و خصوصا سن سياسة صحية تشرك القطاعين العام و الخاص في خدمة المواطنين بكل شرائحهم الاجتماعية ،  و تفعيل سياسي و اقتصادي و اجتماعي للجهة .كل هدا من شأنه المساهمة الفعالة في تطوير منظومتنا الصحية و جعلها قريبتا لتحقيق الصحة بسرعة واحدة لا مجال فيها لثري يختار معالجه و معوز يفرض عليه .وبعيدا عن أي هاجس مادي أو اقتصادي ، يسجل التحالف لا أخلاقية الإمضاء عن اتفاق التسعيرات المرجعية حيث أتخذ القرار في غياب كل القواعد الطبية و الصحية و بالتالي دكتاتورية التوقيع و اهانة المهني الطبي الكامنة في تجاوزه كمكون أساسي للحفاظ عن مصالح المريض تحتم علينا رفض هذه الاتفاقيات شكلا و مضمونا خصوصا و الخلفيات وراء الضغط على المهنيين تكمن في تأهيل صناديق منهوبة أولا، و عدم تلبية أي مطلب من مطالب المهنيين حتى تعود العيادة الطبية و الصحية مجالا اجتماعيا فعشر ضرائب تفرضها الدولة عن الطبيب الشاب، و تعاقب المريض المغربي عن مرضه بفرض ضرائب لا تحصى عن المعدات الطبية و غيرها و أكثر من دلك الدولة تريد التظاهر بالقيام بالاجتماعي دون الاستثمار فيه : فاحتراما للمقاولين الشباب المهددين بالسجن و حجز تجهيزاتهم ، و احتراما للمواطنين  المفروض عنهم تسعيرات غير تضامنية ، نقرر عدم انخراطنا في الاتفاقية و سنقوم بحملة طيلة الأسابيع المقبلة قصد توضيح موقفنا للمواطنين و كدا المهنيين حتى نعود لطاولة المناقشة باقتراحات جماهيرية و لا شخصية . ونأكد عزمنا لاستقبال المعوزين المغاربة بتسعيرة وزارة الصحة في شقها العمومي .

ثامنا = وسائلنا= :  تنظيميا و أمام محدودية رؤى بعض المنابر النقابية التي لم تسموا بعد لدرجة الاقتراح السياسي القطاعي  و بقيت محدودة الرؤية في ألخبزي و اليومي دون هاجس تطوير الآليات لدعم جماهيرية العمل النقابي الجاد و كدا تفعيل الآليات الديمقراطية لاتخاذ القرار و الاقتراح ، و خصوصا التحام الجسم الطبي و الصحي المغربي و هموم الشرائح الاجتماعية العريضة . يوصي هدا المؤتمر بتفعيل و تجديد الهياكل القطاعية العمودية للتحالف برفع مستوى المنتديات الى نقابات قطاعية للأطباء، الصيادلة جراحي الأسنان و المهن الشبه طبية . و كدا آليات أفقية تقترح  حل المعضلات المشتركة و تقوي الاقتراح في اتجاه وحدة القطاع الصحي الخاص في مرحلة أولى ووحدة هدا الأخير بالعام في مرحلة ثانية .

نوصي كذلك بالدخول الفعلي في التحضير لتأسيس مرصد مغربي صحي متعدد المجالات، و كدا الائتلاف من أجل الحفاظ و خلق المزيد من فرص الشغل، المساهمة في تأسيس المجال الجهوي و الوطني للمهن الحرة و الخدمات ، تقوية التضامن الاجتماعي بين المنخرطين و كدا المناسبات العلمية لتقوية  التكوين المستمر ، و المزيد من الحملات التضامنية الصحية مع جمعيات الأحياء و جمعيات المجتمع المدني المهتمة بالتربية و التكوين و على رأسها الحركة الكشفية الموحدة .

نوصي كذلك بتسهيل آليات تواجد التحالف بكل مناطق المملكة و كدا مساهمة كل مكوناته في أشغال النقابات القطاعية الحليفة الأخرى و تطوير آلياتها و مطالبها و اقتراحاتها إلى ما هو سياسي صحي بدل الفئوي الحالي .

كما أن التحالف يعتبر  إصلاح الهيئات المهنية الطبية و الصحية أولوية قصوى : فيجب أن توسع اختصاصاتها لمحاربة المزاولة الغير قانونية لمهنة الطب و الصحة، انتخاب مؤسساتها من طرف كل القواعد، جعل مسئوليها  أجراء و لا متطوعين لأنه لا يمكن القيام بمهام التحكيم بالطرق القديمة التطوعية الغير معقولة . كما أنه إضافة مهمة الإنصات لهموم و شكاوي المواطنين من طرف هاده الهيئات  أصبحت مهمة اجتماعية أخرى يجب الاضطلاع بها.

Adresse = cabinet médical :résidence KARIMA,110 Bd de bourgogne CASABLANCA=ANFA.

Phone : 022487614. FAX= 022206390. Mail :  anmslanmsl@hotmail.com

WEB=santealliance.canalblog.com

Posté par santealliance à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2007

CONGRES ALLIANCE

ci joint le programme du 7éme congrès de notre centrale syndicale: L'alliance nationale de santé libérale.

SAMEDI 26 mai 2007 à 14h hôtel IDOU ANFA Casablanca.

INVITATION

A L’occasion de la tenue du 7éme congrès scientifique économique et social, l’alliance nationale médicale et santé libérale a l’honneur de vous inviter à la séance plénière du samedi 26 mai 2007 à 14h à l’hôtel IDOU=ANFA de CASABLANCA .

PROGRAMME :

Matin = Séance à huis clos : amendements statutaires et élection des instances nationales de l’alliance.

13h30 à 14h  = Spéciale docteurs en pharmacies et dentistes lauréats des universités étrangères :

«  approche constitutionnelle et légale de l’autorisation d’exercer ces professions de santé : que faire face aux anomalies ? » . Intervenant : Bureau national de l’alliance de santé libérale.

14 h à 14h 30 = Accueil, inscription, distribution des documents.

14h30 à 15h = Allocution de bienvenue, intervention des invités, lecture des grandes lignes du communiqué final.

15h à 16h  = Première table ronde scientifique : « 4 sujets de 15 minutes chacun »

«  Générique et molécule mère : éléments de fiabilité des études de bioéquivalence. Professeur Farid HAKKOU CHU IBNOUROCHD de  CASABLANCA, chef de service de pharmacologie »

«  AINS Classiques et COXIBS : Attitudes thérapeutiques des spécialistes » Pr F.HAKKOU Chef de service de pharmacologie, CHU IBNOU ROCHD DE CASABLANCA »

«Troubles érectiles masculins : Approche diagnostique et thérapeutique des troubles érectiles masculins : Dr A.SMIRES uroandrologue privé CASABLANCA »

«Sophrologie : Qu’est ce que la sophrologie ? Quand et pourquoi oriente-t –on un patient vers un sophrologue ?

Mme MARTINE LEMOINE : Directrice de l’académie de sophrologie de CASABLANCA. Sophrologue et Kinésithérapeute à Nice France  »

16h à 16h 30 = Discussion .

16h30 à 17h = Pause café .

17h à 17h 30 : deuxième table ronde scientifique « thèmes appareil digestif : 2 sujets de 15 minutes chacun »

« Approche diagnostique et thérapeutique comparative hépatite B et C . Dr K.BENHAYOUNE  Gastroentérologue privé à Casablanca .Président de L’AGPC et membre du collège des spécialités  »

«  HELICOBACTER PYLORI et ulcères GASTRODUODENAUX «  quelle relation de cause à effet ? Quelles  nouveautés thérapeutiques ? Dr. A .OUDGHIRI Gastroentérologue privé à  Casablanca membre de L’AGPC »

17h30 à 18h = Discussion. 

18h à 18h 30 = thème économique exposé 20 minutes, discussion 10 minutes.

« Les entraves à la sauvegarde et création d’emplois = exemple du crédit jeune promoteur =  Pourquoi non résolu après 20 ans ? Propositions de la société civile au gouvernement. Mme EL KANOUNI LOUBNA : présidente de L’A.NA.PME »             

  18h30 à 19h = Thème social : exposé 20 minutes, discussion 10 minutes.                                                                      

«  Comment rendre le système de santé pivot de L’INDH »   

«  Comment résoudre les anomalies de la convention nationale de référence »

= Anomalies : absence d’équité et de solidarité entre les citoyens : démunis, salariés, libéraux et étudiants.

= Renégociation , non adhésion à la convention , grilles tarifaires selon le pouvoir d’achat  et prise en charge du démuni à tarification santé publique au secteur libérale «  propositions de l’alliance »

19h : remerciement des invités et poursuite des travaux du congrès à huis clos

Posté par santealliance à 22:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]



Fin »